5 conseils pour devenir un leader plus innovant !

5 conseils pour devenir un leader plus innovant !

“L’innovation fait avancer le monde”. Toutes les industries sont pionnières grâce à des leaders innovateurs qui mettent leurs compétences au service de l’enrichissement de leur domaine. Les esprits novateurs ont laissé leur marque sur tout, du divertissement à la technologie. Mais que font ces leaders innovateurs pour se démarquer de la meute ? Comment pouvons-nous tirer des leçons et les appliquer dans nos quotidiens et surtout dans nos entreprises ? Voici cinq conseils pour devenir un leader innovateur dans notre domaine.

1. Prendre des risques calculés

Puisque personne n’est parfait, même les entreprises créatives pourraient un jour s’écrouler. Mais la peur ne doit pas freiner l’innovation. Plus on est en quête de la perfection, plus on est condamné à l’échec, parce que la perfection n’existe pas. Les leaders vraiment innovateurs ne craignent pas l’échec. Celui-ci ne pourra pas les retenir. Ils prennent des risques calculés pour réussir. Qu’ils adoptent de nouvelles technologies, s’ouvrent à de nouvelles idées audacieuses ou traitent de l’information, leur peur n’arrivera pas à freiner les idées innovatrices. 

Des dirigeants audacieux comprennent l’échec. Ils savent comment leur organisation le perçoit et comment apprendre des erreurs qu’ils commettent. Une relation saine avec l’échec est nécessaire pour favoriser l’innovation. Un grand homme qui a bien réussi dans son entreprise a dit : “C’est bien beau de célébrer le succès, mais il est plus important de tenir compte des leçons de l’échec”.

2. Des esprits enthousiastes

Certains des leaders les plus innovateurs de l’histoire ont réussi à travailler avec une équipe et à contribuer à la croissance de la créativité commune. Un véritable innovateur inspire son équipe, l’éloignant de la peur et l’amenant à s’engager et à partager une vision commune. C’est la principale différence entre un gestionnaire et un leader. Un ancien PDG d’une grande entreprise de technologie a expliqué que : “la gestion consiste à persuader les gens de faire des choses qu’ils ne veulent pas faire, tandis que le leadership consiste à inspirer les gens à faire des choses qu’ils n’auraient jamais cru pouvoir faire”.

3. Il faut faire face aux problèmes et continuer en investissant plus de temps et d’énergie

L’innovation ne commence pas par une idée fantastique. Au contraire, il faut avant tout reconnaître les problèmes et la nécessité de s’y attaquer. C’est de cette façon que pourrait naitre l’innovation. Mais une personne vraiment innovante n’attend pas que de gros problèmes deviennent des obstacles insurmontables. Au lieu de cela, ils recherchent les problèmes que personne ne traite et en font des défis. Il est également important de se rappeler que la résolution de problèmes est un processus en plusieurs étapes. On commence le plus souvent par des tâtonnements. 

Les grands dirigeants innovateurs ont, tout au long de l’histoire, percé certains des plus grands mystères de la vie. Il y en a qui disait que : ” quand vous essayez de résoudre un problème, les premières solutions que vous proposez sont très complexes et la plupart des gens s’arrêtent là. Mais si vous continuez à vivre avec le problème et à peler plus de couches d’oignons, vous pouvez souvent arriver à des solutions très élégantes et simples. La plupart des gens n’investissent pas le temps ou l’énergie nécessaires pour y arriver “.

4. L’innovation est le fruit d’une collaboration

Un vieux proverbe africain dit : “Si tu veux aller vite, va seul. Si tu veux aller loin, va ensemble “. Un véritable leader innovateur sait comment profiter de ce concept. Il tire profit sur la collaboration en équipe. La création d’un environnement de collaboration plutôt que de compétition permet à la créativité de briller. 

Alors qu’une seule personne peut être un visionnaire avec des idées extraordinaires, la collaboration permet aux membres de l’équipe de travailler leurs idées et de les perfectionner ensemble. Les visions et les projets sont affinés et presque perfectionnés grâce à ces efforts. Les innovateurs savent que le progrès est un effort de collaboration et qu’ils ne pourront jamais y arriver seuls. Un grand homme uvrant dans l’industrie automobile a fait l’écho de ce sentiment en déclarant : ” Se rassembler est un début, rester ensemble est un progrès. Travailler ensemble, c’est le succès “.

5. Il faut détecter les anomalies et connaitre comment corriger le cap

En plus d’une grande capacité de compréhension de l’échec, un leader fort et innovateur doit se défaire de son ego et détecter à temps quand un plan d’action spécifique ne fonctionne pas. Lorsque de tels cas se produisent, il est important de savoir quand et comment modifier les plans afin de les remettre sur les rails. Tous les grands progrès scientifiques les plus importants au monde n’auraient jamais vu le jour sans la compréhension du fait que parfois les choses ne se déroulent pas comme prévu. En plus, cela a toujours été ainsi. Si quelque chose ne fonctionne pas, le retour à la case départ pour créer une autre stratégie et pour aborder le problème sous un angle différent est incontournable. Un philosophe a dit : “Quand il est évident que les objectifs ne peuvent être atteints, n’ajustez pas les objectifs, ajustez les étapes de l’action”. 

Un autre point de vue plus moderne sur ce même concept est venu du plus grand scientifique du siècle qui a déclaré que : ” Nous ne pouvons pas résoudre nos problèmes avec la même pensée que nous avons utilisée lorsque nous les avons créés. L’innovation est nécessaire pour nous propulser vers de nouveaux sommets”. Cependant, il faut s’armer d’une grande concentration, de l’humilité et d’un esprit aventureux afin de piocher de nouvelles idées, de résoudre les problèmes et de repousser les limites pour le bien de tous.