Guide de construction d’un immeuble à rendement locatif !

La différence entre la construction d’un immeuble de placement et la construction d’une maison de rêve est frappante ; l’une est axée sur le résultat net et l’autre est plus proche du coeur. Ainsi, lorsqu’il s’agit de construire ou de rénover une propriété dans le but de la louer, les investisseurs doivent être conscients de cette distinction.

L’avocate d’un acheteur et conseillère en investissement immobilier qualifiée explique ce qu’il faut garder à l’esprit quand une propriété sera louée.

Ce qu’il faut retenir

D’abord, considérez les locataires cibles, dit-elle. Il est essentiel de s’assurer que la propriété plaira à la population de la région. Il ne sert à rien de créer un plan d’étage ou une finition qui sera difficile à louer. Tenez compte de vos locataires cibles lorsque vous construisez un immeuble de placement. Il faut comprendre quelles sont les caractéristiques des logements qui ont la plus forte demande et en particulier celles qui sont plus rares, mais recherchées dans la région, est intelligent. 

Le nombre de chambres à coucher est important, mais plus n’est pas automatiquement meilleur. Maximiser le loyer (avec plus de chambres à coucher) est une bonne chose, mais maximiser la qualité de vie du locataire et la tenure est également important. Plus de trois chambres à coucher équivaut souvent à des familles plus nombreuses, et plus les familles sont nombreuses, plus l’usure est importante, alors il est important de tenir compte de l’entretien continu d’une telle propriété. 

Du point de vue du style, ne présumez pas qu’une palette neutre est toujours la meilleure. La neutralité n’attire pas nécessairement le bon locataire. Connaître le caractère d’une banlieue peut aider à apparier la personnalité d’un locataire à celle d’un locataire qui pourrait être le locataire parfait à long terme.

Dans un domaine qui exige des finitions haut de gamme et des intérieurs de qualité, lésiner sur les coûts de construction peut s’avérer coûteux. De même, trop spécifier des finitions dans des zones plus abordables peut conduire à la déception lorsque le marché ne peut pas répondre au prix demandé.

Les investisseurs doivent être prêts à réviser les caractéristiques esthétiques tous les 10 à 15 ans, afin de garder la propriété le plus longtemps possible.

Une propriété fatiguée ou datée peut jouer contre un investisseur lorsque la propriété est en concurrence avec des options plus récentes et plus brillantes.

Pour obtenir le loyer le plus élevé, il faut que le locataire choisisse de louer une propriété, plutôt que de simplement se permettre de la louer. 

Les erreurs à ne pas commettre 

Les plus grosses erreurs de débutant que cette conseillère en investissement immobilier voit chez les gens qui construisent des immeubles de placement sont liées d’une certaine façon à une mauvaise planification. La première est que les gens construisent leur propre “maison de rêve” selon leurs goûts personnels, même s’il s’agit d’un immeuble de placement ou d’un immeuble situé dans leur environnement familier, sans tenir compte de ce que le marché locatif cible demande. La deuxième est la surspécification et la surcapitalisation, ce qui se traduit par des rendements locatifs plus faibles. 

Croire que la construction est toujours moins chère est une autre erreur de débutant.

Pour entreprendre un projet de construction, il faut faire preuve de diligence raisonnable et avoir une bonne conversation avec les planificateurs locaux ou, mieux encore, avec un planificateur, un dessinateur ou un architecte spécialisé qui peut apporter son aide à la phase de planification.

L’aspect financier peut aussi faire trébucher les gens. Certaines personnes comprennent mal que le taux de dépréciation peut souvent l’emporter sur le taux d’appréciation au cours des premières années de la propriété. Dans certains cas, cela peut conduire à une situation de croissance négative au cours des premières années.

Leave a Comment